Articles

48 signes de Qiyamah

La fin du monde approche. Êtes-vous prêt pour ce qui suit ?

Qu’est-ce qu’ils attendent sinon que l’Heure leur vienne à l’improviste? Or ses signes avant-coureurs sont certes déjà venus. Et comment pourront-ils se rappeler quand elle leur viendra (à l’improviste)? (Coran 47:18)

Les portes de l’expiation sont scellées à deux occasions ; la première est lorsque l’une est accueillie par le gargarisme de la mort et l’autre est l’apparition des signes majeurs de Yawm al-Qiyāmah, le jour des comptes.

Il y a beaucoup de signes qui se sont déjà produits, qui se produisent actuellement et ceux qui ne se sont pas encore produits. Le but de ces signes et indications est d’avertir l’humanité de la fin imminente et de servir de rappel de la nature transitoire de ce monde auquel nous nous sommes attachés. On nous rappelle aussi notre but dans ce monde et le petit rôle que nous jouons dans le grand schéma des choses.

Si nous devions classer les indications en fonction de la période, il en serait ainsi :

Événements qui ont déjà eu lieu

Séparation de la lune (Sahih Bukhari, Livre 56 : 830)

Une forme de mort qui tuera des milliers de musulmans (Sahih Bukhari, Vol 4 : livre 53 : 401).

Un combat majeur à Médine (entendu comme étant la bataille d’al-Harrah pendant le califat de Yazid).

La conquête musulmane de Jérusalem (Sahih Bukhari, Vol 4 : livre 53 : 401)

La conquête musulmane de Constantinople (Sahih Muslim, livre 41 : 6924)

Deux grands groupes de musulmans se battront dans une guerre (Sahih Bukhari, Vol 9 : livre 88 : 237).

Une guerre entre les musulmans et un peuple rougeâtre aux petits yeux, portant des sandales en cheveux ( Sahih Bukhari, Vol 4 : livre 52 : 179).

Un accord de paix entre les musulmans et les non-musulmans de la race jaune (c’est-à-dire les Chinois, les Mongols, etc.).

30 imposteurs apparaîtront, chacun pensant qu’il est un prophète (Sahih Bukhari, Vol 9 : livre 88 : 237)

Événements qui se déroulent actuellement

Des bergers nus, démunis et pieds nus rivaliseront dans la construction de grands bâtiments (Sahih Bukhari, Vol 1 : livre 2 : 47).

La femme-esclave donnera naissance à son maître ou sa maîtresse (Sahih Bukhari, Vol 6 : livre 60 : 300).

Un procès (fitnah) qui entrera dans chaque foyer arabe (Sahih Bukhari, Vol 4 : livre 53 : 401).

La connaissance sera emportée (par la mort des gens de la connaissance) et l’ignorance prévaudra (Sahih Bukhari, Vol 1 : livre 3 : 80).

Le vin (intoxicants, alcool) sera bu en grande quantité (Sahih Bukhari, Vol 1 : livre 3 : 80).

Zina va se généraliser (Sahih Bukhari, Vol 1 : livre 3 : 80)

Les tremblements de terre augmenteront (Sahih Bukhari, Vol 2 : livre 17 : 146).

Le temps passera plus vite (Sahih Bukhari, Vol 2 : livre 17 : 146).

Les tribulations (fitana) prévaudront (Sahih Bukhari, Vol 2 : livre 17 : 146).

Les effusions de sang augmenteront (Sahih Bukhari, Vol 2 : livre 17 : 146).

Un homme passera près de la tombe d’un autre et souhaitera être à sa place (Sahih Bukhari, Vol 9 : livre 88 : 237).

La confiance sera perdue, c’est-à-dire quand l’autorité est donnée à ceux qui ne la méritent pas (Sahih Bukhari, Vol 1 : livre 3 : 56).

Les gens se rassembleront pour prier, mais ne pourront pas trouver un imam pour les guider (Sunan Abu Dawud, Livre 2 : 0581).

Des événements qui n’ont pas encore eu lieu

Le nombre d’hommes diminuera, tandis que le nombre de femmes augmentera, jusqu’à ce que pour chaque homme il y ait 50 femmes (Sahih Bukhari, Vol 1 : livre 3 : 81).

L’Euphrate révélera un trésor d’or, et beaucoup mourront en se battant pour cet or, chacun espérant être celui qui gagne le trésor (Sahih Muslim, Livre 041 : 6918).

Les Romains (Européens) viendront à un endroit appelé A’maq ou Wabiq, et une armée des meilleurs gens partira de Médine pour les affronter (Sahih Muslim, Livre 041 : 6924).

La conquête musulmane de Rome (Sahih Muslim, Livre 041 : 6721)

Le Mahdi (guidé) apparaîtra, et sera l’Imam des musulmans (Sunan Abu Dawud, Livre 36 : 4272).

Jésus Christ descendra à Damas et priera derrière le Mahdi (Sahih Bukhari, Vol 3 : livre 43 : 656).

Jésus brisera la croix et tuera les porcs, c’est-à-dire détruira le faux christianisme (Sahih Bukhari, Vol 3 : livre 43 : 656).

L’Antichrist (al-masih al-dajjal, le faux christ) apparaîtra, avec tous ses outils de tromperie, et sera une immense épreuve. Il sera suivi par 70 000 Juifs d’Ispahan (Sahih Muslim, Livre 041 : 7034).

L’apparition de Ya’juj et Ma’juj (Gog et Magog), et les tribulations associées. (Sahih Muslim, Livre 041 : 6931)

L’émergence de la Bête de la Terre, portant le Bâton de Moïse et le Sceau de Salomon, qui parlera aux gens, leur disant qu’ils n’ont pas cru avec certitude aux Signes Divins ). (Sahih Muslim, Livre 041 : 6931)

Une guerre majeure entre les musulmans (y compris les juifs et les chrétiens qui croient vraiment en Jésus après son retour) dirigée par l’Imam Mahdi, et les juifs et autres mécréants dirigés par l’Antichrist (Sahih Bukhari, Vol 4 : livre 52 : 177).

Jésus tuera l’Antéchrist à la porte de Ludd (Lod en Israël actuel, site d’un aéroport et d’une base militaire israélienne majeure) (Sahih Muslim, Livre 041 : 7015).

Un temps de grande paix et de sérénité pendant et après la vie restante de Jésus (Sahih Bukhari, Vol. 3 : livre 43 : 656).

L’Arabie deviendra une terre de jardins et de rivières (Sahih Muslim, Livre 005 : 2208).

La société se décomposera alors (Sunan Abu Dawud, Livre 14 : 2529).

Les fesses des femmes de la tribu des Daws se balanceront à nouveau en circumambulation (tawaf) autour de l’idole Dhul-Khul-Khulsah (Sahih Bukhari, Vol 9 : livre 88 : 232).

Un grand feu dans le Hijaz, vu par les habitants de Busra (Sahih Bukhari, Vol 9 : livre 88 : 232)

Trois grandes armées s’enfonceront dans la terre : une à l’est, une à l’ouest, une en Arabie (Sahih Muslim, Livre 041 : 6931).

Un leader abyssinien avec de minces tibias détruira la Ka’bah (Sahih musulman, Livre 041 : 6951).

L’énorme nuage de fumée (Sahih Muslim, Livre 041 : 6931)

Le soleil se lèvera de l’ouest (son lieu de coucher) (Sahih Bukhari, Vol 6 : livre 60 : 159).

Un vent doux qui emportera les âmes des croyants (Sahih Muslim, Livre 041 : 7015)

Il n’y a plus personne sur la terre qui dise : “Allah, Allah” ou “Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah”. (Sahih Muslim, Livre 001 : 0273)

Finalement, le Jour du Jugement sera établi sur le pire des peuples, qui copulent comme des ânes en public (Sahih Muslim, Livre 041 : 7015).

Le son de la Trompe de l’Ange Israfil, sur lequel tout le monde s’évanouira sauf si Allah le veut (Sahih Muslim, Livre 041 : 7023).

Le deuxième coup de la Trompe, sur lequel tous seront ressuscités (Sahih Muslim, Livre 041 : 7023).

Selon le Prophète (PBUH), il y a 10 signes majeurs qui précéderont la dernière Heure et annonceront la finalité du Jour des comptes Ces 10 signes sont expliqués dans le hadith suivant :

Muslim rapporte que Hudhayfah ibn Aseed al-Ghifaari (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : Le Prophète (la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) est venu à nous quand nous discutions. Il a dit : “De quoi parlez-vous ?” Ils ont dit : “Nous parlons de l’Heure.” Il a dit : “Il ne commencera jamais avant d’avoir vu dix signes.” Il a mentionné la fumée, le Dajjaal, la Bête, le lever du soleil de son lieu de coucher, la descente d’Eesa ibn Maryam (paix et bénédictions d’Allah soit sur lui), Ya’jooj et Ma’jooj, et trois glissements de terrain, un à l’est, un à l’ouest et un dans la péninsule arabique, et le dernier de cela est un feu qui émergera du Yémen et conduira les gens à leur lieu de rassemblement (Sahih Muslim, Livre 041 : 6931).

Le jour des comptes n’est peut-être pas aussi loin que nous aimerions le croire. Il est temps que nous nous attardions sur la nature de cette réalité et que nous nous tournions constamment vers Allah (SWT) pour nous repentir. La fin du monde approche et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour nous sauver en ce jour effrayant du Jugement et chercher la protection d’Allah (SWT) et utiliser le temps dont nous disposons pour sauvegarder notre au-delà. L’homme pensera toujours qu’il a le temps, mais la vérité est qu’il n’en a pas.